fbpx

Les drives associatifs « Locavor » de Salbris et de Vierzon vous proposent de vous fournir chaque semaine des produits locaux de Sologne, du Berry, de Touraine et de l’Orléanais en circuit court.

Découvrez sans attendre les avantages du locavorisme !

Faire le choix d’une alimentation locale : une question de bon sens

Le locavorisme consiste à ne s’alimenter que – ou presque 🙂 – d’aliments locaux. Mais pourquoi ?

Ce mode d’alimentation présente des avantages indéniables :

Une meilleure connaissance des conditions de production (et même la possibilité de rencontrer les producteurs !)

Le respect de la saisonnalité des aliments, avec tous les avantages qu’il y a à manger de saison.

Une plus grande consommation de produits frais, non transformés industriellement,

Et bien sûr le respect de l’environnement car il y a moins de transport.

Manger local est aussi, aujourd’hui, un acte militant. Garantir l’autonomie alimentaire, préserver les terres nourricières et l’activité des paysans près de chez soi : nous avons du pouvoir par nos choix de consommation !

Si ce sujet vous intéresse, vous pouvez consulter l’article qui y est consacré sur le site des Colibris :

Aujourd’hui, 30 % des terres arables de la planète ont été stérilisés depuis les années 70 ; 30 % sont dévolus à la culture céréalière destinée à l’élevage et une grande partie pourrait être reconvertie pour produire des agrocarburants. Le « capital naturel » permettant aux humains de se nourrir se réduit donc comme peau de chagrin – une exploitation agricole disparaît toutes les vingt minutes en France -, tandis que la population mondiale ne cesse de croître et que les contraintes énergétiques se complexifient : les énergies fossiles permettant à des denrées de parcourir des milliers de kilomètres se raréfient de façon drastique. Une grave crise alimentaire, dont nous voyons déjà les prémisses, pourrait ainsi éclater dans les années à venir.
Or, l’autonomie alimentaire des régions françaises varie de 10 à 25 %, chacune d’elle ne produisant le plus souvent que quelques types de denrées destinés à l’exportation et important le reste, principalement des autres régions françaises et de l’Europe.
Il est donc important de protéger les terres nourricières en favorisant le maintien ou la création de petites exploitations de proximité destinées à nourrir les populations là où elles vivent ; et de revenir autant que possible à une transformation locale des aliments, limitant ainsi les transports sur de grandes distances.

https://www.colibris-lemouvement.org/passer-a-laction/agir-quotidien/manger-local-et-saison

Comment s’approvisionner en produits locaux en Sologne

Jour de distribution au Locavor de Salbris : les légumes bio produits à Millançay par Jardin d’Anthémis

Pour manger local, plusieurs solutions existent :

  • Faire les marchés près de chez soi (attention on n’y trouve pas uniquement des produits locaux !)
  • Se rendre chez les producteurs qui pratiquent la vente directe (vente à la ferme)
  • Se tourner vers les magasins de producteurs
  • S’inscrire à un point de distribution de produits locaux comme le Locavor de Salbris ou le Locavor de Vierzon